Passerelle sécurisée OBD

Passerelle sécurisée OBD

L’accès aux données de diagnostic devient sécurisé

Il y a actuellement beaucoup de discussions sur la passerelle de sécurité Fiat / FCA sur le marché des pièces de rechange. Voici un bref résumé de ce qui se passe chez Autocom.

Les fabricants ont des exigences élevées en matière de traçabilité. Dans le cas d’un accident, par exemple, qui fut le dernier mécanicien à avoir utilisé un outil de diagnostic sur le véhicule? Ainsi, dans le cas de Fiat, pour pouvoir effacer les codes d’erreur et définir les paramètres, chaque mécanicien doit disposer de son propre compte pour pouvoir être identifié.

L’automobile connectée exige d’être protégée des hacks

D’après ce que nous avons vu jusqu’à présent, nos concurrents ont des approches différentes pour résoudre le problème avec la passerelle de sécurité. Notre approche pour résoudre ce problème est totalement différente de celle de TEXA, par exemple.

Dans le cas TEXA, le client final devra créer un compte directement auprès de FCA et non dans le logiciel TEXA. Nous constatons que de plus en plus de fabricants empruntent le même itinéraire. Nous mettons donc en place une plate-forme sur laquelle le client final ne créera un compte dans le logiciel Autocom qu’une seule fois et qui prendra en charge tous les fabricants. Pour vous, Autocom s’occupe de tout ce qui se passe sur le terrain en ce qui concerne les équipementiers, le paiement, l’enregistrement des comptes, etc… Nous prévoyons de ne disposer que d’une licence de passerelle de sécurité qui s’occupera de tous les fabricants qui mettent en œuvre une passerelle de sécurité.

Nous voyons que Mercedes est le prochain à implémenter cela et quand cela se produira, les utilisateurs d’Autocom n’auront aucun problème. TEXA, par ex. devra créer une nouvelle solution pour Mercedes et pour chaque nouvel OEM qui implémentera la même passerelle de sécurité. Nous sommes également en discussion avec VAG et Iveco à ce sujet.

C’est la raison pour laquelle notre solution prendra un peu plus de temps, mais elle sera bien meilleure à long terme et facilitera l’utilisation de l’outil Autocom pour l’utilisateur final. Notre objectif est de mettre en place une solution au début du deuxième trimestre 2020, bien avant que nous ne voyions un volume de voitures avec des passerelles de sécurité dans les ateliers indépendants…

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions à ce sujet.

1Comment
  • Chris. DCE
    Posted at 15:00h, 07 octobre

    Bonne nouvelle pour certains, mauvaise nouvelle pour d’autres… Le choix d’AUTOCOM est intelligent car il serait contraignant et fastidieux de passer plus de temps à gérer des droits d’accès avec des abonnements que de faire son travail en atelier. Une connexion internet sera indispensable pour réaliser l’interrogation diagnostic d’un véhicule.

Post A Comment